"Plonger dans un livre, pour nager dans le bonheur..."

samedi 9 septembre 2017

Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar

Titre : Pirates des Caraïbes : La vengeance de Salazar
Auteur : Walt Disney Company
Lu par Bruno Choël. Editions : Audiolib Jeunesse 2017. Durée : 2h56

Résumé :

Échappé du Triangle du Diable, l’effroyable capitaine Salazar a juré la perte de Jack Sparrow, son pire ennemi. Devenu un fantôme condamné à hanter les mers pour toujours, il n'a que le mot " vengeance " à la bouche. Le seul espoir de Jack repose sur le légendaire Trident de Poséidon. Celui qui le détient a le pouvoir de faire disparaître toutes les malédictions...
Coup de Cœur

Ma chronique :
* Attention risque de spoilers *

Un énorme coup de cœur pour ce roman que j'ai adoré découvrir par le biais de la voix de Bruno Choël qui n'est autre que la voix française de Jack Sparrow. J'ai été complètement happé dans les aventures de nos chers pirates qui, ici vont devoir faire face à l'effrayant capitaine Salazar. L'histoire se passe quelques années après la fin du quatrième film. Will Turner est devenu le capitaine du hollandais volant et a donc récupérer la malédiction pesant sur ce bateau et son équipage. Lui et Elisabeth ont eu un petit garçon prénommé Henri. Et c'est avec lui qu'on va débuter le roman. Il rêve, et on le comprend forcément, de libérer son père pour qu'ils puissent former une famille mais pour ce faire il doit trouver le trident de Poséidon. Celui-ci a le pouvoir de détruire toutes les malédictions. Une seule personne peut l'aider dans sa quête et devinez qui est cette personne : Jack Sparrow, bien sur ! Mais ce gredin a disparu... Oh, rassurez vous, il n'est pas loin et arrive toujours quand on ne l'attendait plus.

"Les pirates sont-ils tous aussi stupides ? "

J'ai adoré retrouvé les protagonistes des précédents films tels que Barbossa, Gibbs, Jack et Will (bien qu'il ne fasse que quelques apparitions) mais aussi les petits nouveaux tels que Henri qui ressemble à son père, Carina qui ressemble beaucoup à Elisabeth de part son caractère et sa fougue et évidement le méchant de l'histoire, le capitaine Salazar. J'ai aussi beaucoup aimé avoir un aperçu de Jack, plus jeune et comprendre pourquoi ce fameux capitaine lui en voulait autant. J'ai hâte de voir le film pour prolonger cette découverte... J'ai juste été un peu déçue de ne pas avoir une réunion entre Will et Jack. Même fugace j'aurais aimé vivre ce moment. Ce fût une écoute extra qui m'a l'espace de, pratiquement trois heures, fait oublier le monde qui m'entourait et m'a plongé dans la mer des Caraïbes avec ces courageux pirates...

Ma note : 8,5 / 10
Lu dans le cadre d'un partenariat avec les éditions Audiolib

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire