"Plonger dans un livre, pour nager dans le bonheur..."

jeudi 26 octobre 2017

Saga Passeurs

Tome 1 : Jeffrey Horlaw
Fait partie de la saga : Passeurs
Auteur : Lucille H. James
Epub. Editions : Nats Editions 2016

Résumé :

Outre des professeurs détestables et une cantine infecte, l’institut Walter Walbotte totalise près d’une dizaine d’élèves portés disparus. Depuis cinquante ans, des collégiens s’aventurent dans la forêt autour de l’école pour ne plus jamais en revenir. Aussi, lorsque le jeune Nathan disparaît à son tour, Jeffrey Horlaw redoute le pire. Lancé à sa poursuite avec son ami Ted, ils découvrent un puits secret, un manoir envahi de squelettes mutants et une organisation armée bien déterminée à intercepter les intrus. Jeff avait tort : le pire ne fait que commencer.

Ma chronique : 

* Attention risque de Spoilers **

J'ai passé un excellent moment même si j'ai relevé quelques petits "défauts" qui m'ont un peu déçue dans ma découverte. Tout d'abord, l'auteur nous entraîne tranquillement au sein d'un pensionnat pour jeune garçon où on fait connaissance de Jeff et son meilleur ami Ted. J'ai beaucoup aimé l'ouverture où un groupe de jeunes discutent dans le parc de leur collège. On apprend par ce biais que plusieurs élèves disparaissent dans des circonstances mystérieuses et ne sont jamais retrouvés... Plus tard quand le plus jeune du groupe disparaît, Ted décide de partir à sa recherche et convainc Jeff de l'accompagner. C'est le début de l'aventure de Jeff dans le monde des passeurs. J'ai apprécié que le personnage de Jeff ne soit pas le "héros" à qui tout réussi, qui prend toujours les bonnes décisions et sauve la veuve et l'orphelin, comme on a souvent l'occasion de lire. Il reconnaît lui-même qu'il n'est pas très courageux, il a souvent besoin qu'on vienne l'aider et le secourir et malgré qu'il ait quand même des moments où il s'affirme, il doute beaucoup et se remet énormément en question. Il faut dire qu'un grand fossé le sépare de ses nouveaux amis : Réo, Tan, Lyune et Dinn. Ceux-ci possèdent des dons magiques, sont rompus au combat, connaissent les us et coutumes du nouveau monde qu'à découvert Jeff puisqu'ils en sont originaires.

"Vous voulez vous débarrasser de vos gosses ? Envoyez-les à l'institut Walbotte, on se charge de les faire disparaître pour vous !"

L'auteur nous tient en haleine tout au long du roman si bien qu'à chaque chapitres terminés on se surprend à vouloir continuer pour connaître le dénouement de l'histoire. Celle-ci n'épargne rien à ses personnages et on a le droit à beaucoup d'action, de découverte et surtout d'émotion. La cérémonie de Dinn est magnifique et ce que fait Jeff m'a beaucoup ému. J'attendais quelque chose qui lui rende hommage et je n'ai pas été déçue. Le personne de Tan apporte une petite touche d'humour bienvenue car certains passages pourraient paraître lourd sans cela. En bref, comme je le disais au début de ma chronique, j'ai beaucoup apprécié ma lecture et j'attend avec impatience la suite. J'en viens maintenant aux petits "défauts" je met les guillemets car ce sont vraiment de petits détails qui n'ont pas vraiment gêné ma lecture mais que j'aurais aimé différents. Par exemple : l'auteur reste très évasive sur les disparus du pensionnat, j'aurais aimé que Jeff les retrouve en vie et partage un peu plus les connaissances de son monde avec eux. Ensuite, je n'ai pas tout compris à la scène des squelettes, je pense qu'elle était surtout là pour faire la jonction entre les deux mondes mais pour moi elle était un peu trop brouillonne et sous développée. Pour finir, la scène finale est surprenante, je ne m'attendais pas du tout à ce retournement de situation et franchement j'ai ressenti une petite pointe de déception car ce personnage avait beaucoup de potentiel pour la suite et je l'aurais bien vu découvrir le monde de Jeff et inverser un peu les rôles...

Ma note : 8 / 10

Tome 2 : Aja Lind
Fait partie de la saga : Passeurs
Auteur : Lucille H. James
Epub. Editions : Nats Editions 2017

Résumé :

Jeffrey Horlaw est parvenu à s’enfuir de justesse du monde d’Ithilnín. Il a manqué d’y laisser sa vie, et sa santé mentale. Aja Lind, 16 ans, n’éprouve qu’un intérêt limité pour les choses de ce monde. Elle occupe ses journées entre sa passion pour les chats et les films de genre obscurs. Lorsqu’un groupe de miliciens armés fait irruption dans leur lycée, Jeff et Aja s’enfuient, jusqu’à atteindre un univers parallèle. Embarquée dans un biplan poussif, propulsée dans une ville cosmopolite et magique, Aja fait la connaissance d’un peuple adorateur des démons, d’un Prince-Oracle, et d’un guépard qui parle. Quant à Jeff, il devient le meneur rétif d’un groupe de Passeurs envoyés à Torana Kala pour y retrouver l’Oracle de la Mort. Ils auraient mieux fait de rester chez eux.

Ma chronique : 

* Attention risque de Spoilers **

Dans ce tome on se retrouve quelques semaines après le retour de Jeff dans son monde. Son père l'ignore, les élèves de son école ont peur de lui car ils pensent qu'il est pour quelque chose dans la disparition de ses amis (cf le premier tome). De plus, Jeff découvre que Lyune lui a légué son pouvoir d'oracle de l'esprit et par conséquent il doit apprendre à le cacher et surtout à le canaliser. Seule Aja, une jeune fille un peu particulière qui est toujours un peu dans son monde, devient son amie. Un jour, les miliciens débarquant dans son école, Jeff et Aya n'ont pas d'autre choix que de se réfugier à nouveau à Ithilnin Ils y retrouvent bien sûr Tan et Reo et s'oriente vers une mission cruciale : retrouver l'oracle de la mort.

"Je serais toujours là pour te rappeler que tu n'es pas le centre de l'univers." P.105

J'ai beaucoup aimé retrouver Jeff, que je trouve un peu plus mature que dans le précédent tome. Bien sûr il y a encore du boulot mais il réfléchit plus à ce qu'il convient de faire, s'excuse de ses coups de sang et essaie, malgré la peur qu'il ressent de passer outre pour mener à bien la mission. Tan est fidèle à lui même, il continue de chambrer Jeff dès que possible et à distiller ses petites réparties cyniques. J'ai aimé que l'auteur nous le décrit dans sa forme humaine, cela amène un plus à son personnage. Aya est un personnage que j'ai trouvé intéressant d'intégrer dans l'histoire même si pendant une grande partir du roman elle reste très effacée et difficile à cerner. Elle a un grand potentiel et j'espère que l'auteur le développera un peu plus par la suite. Les chapitres décrivant leur découverte du musée sont haletants, j'ai eu l'impression de retenir ma respiration. Un dénouement peut être un peu trop facile mais qui permet de voir une Aya surprenante et impliquée dans l'aventure plus qu'elle ne l'était jusque là. En bref, j'ai passé un excellent moment et cette fin de ouf me tient en haleine pour la suite... Petit plus pour la couverture encore une fois magnifique.

* Saga comprenant actuellement 2 Tomes *

Ma note : 8 / 10


Lu dans le cadre d'un partenariat avec les Editions Nats Editions.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire