"Plonger dans un livre, pour nager dans le bonheur..."

vendredi 24 janvier 2014

Saga Neversky

Tome 1 : Sous le ciel de l'impossible
Auteur : Veronica Rossi
Fait partie de la saga : Neversky
384 Pages. Editions : Nathan 2012

Résumé :

Depuis que le ciel s'est chargé d'éther, les hommes vivent sous des capsules ou survivent dans la nature dévastée. Aria, 17 ans, a grandi dans une immense Capsule. Comme tous les Sédentaires, elle passe ses journées dans des mondes virtuels, à l'abri du danger. Mais un jour, accusée d'un crime qu'elle n'a pas commis, Aria est bannie, abandonnée en pleine nature ravagée par les tempêtes d'Ether. Sa seule chance de survie apparaît alors sous les traits de Perry, un chasseur aux cheveux hirsutes et à la peau tatouée. Malgré la terreur qu'il lui inspire, Aria n'a pas d'autre choix que de lui proposer un marché...qui va bouleverser leur vie à jamais.

Ma chronique :
*Attention risque de Spoilers *

J'ai passé un excellent moment même si je regrette que le début ait été si long à se mettre en route. Il faut quand même attendre plus de la moitié du roman pour qu'enfin nous soit donné des détails et des explications sur les mondes virtuels. J'ai beaucoup aimé que tout ne soit pas facile dès le départ. D'un côté, Aria qui fait partie de la capsule et vit dans des mondes virtuels et de l'autre Peregrine qui lui se trouve être un sauvage qui vit à l'extérieur. Au départ il est très dure avec Aria et ne ressent aucune affection pour elle. Les émotions arrivent bien plus tard et on a plaisir à suivre leurs hésitations. J'ai beaucoup aimé également suivre les deux points de vue. Du coté des personnages, Aria est très naïve et fragile au début du roman mais plus on avance dans l'histoire, elle met de côté ses à priori et se trouve être obligée de s'adapter pour survivre. Elle impose le respect aux autres et on sent que ce n'est plus vraiment la même. Perry est lui tout le contraire, dur, fort et mature. De part l'endroit où il vit et les épreuves qu'il vit au quotidien il sait qu'il ne doit pas hésiter et tout faire pour survivre même à tuer s'il le faut ! J'ai beaucoup aimé ce personnage et sentir que vers la fin il commence à être un peu plus humain et sensible. Son rapport avec son petit neveu est très touchant. Les personnages secondaires, Roar, Cinder ... apportent tous un petit quelque chose à l'histoire et dans l'ensemble ils sont plutôt bien utilisés. La fin est très jolie même si plusieurs choses coulaient de source donc pas de surprises. L'écriture de l'auteur est très fluide et on a beaucoup de plaisir à la lire. D'ailleurs une fois commencé je l'ai terminé en une après midi ! En bref, un très bon premier tome mais un peu trop centré sur l'extérieur. J'aurais aimé connaître un peu plus les capsules et ses habitants avant d'être plongé dans le désert. Il m'a manqué aussi des explications sur les mondes virtuels et leur fonctionnement exact. C'est un point important du livre et l'auteur l'a, à mon sens, un peu trop survolé. De mon côté je n'ai pas du tout aimé la couverture, on dirait Bella dans Twilight. Je n'aurais pas vu Aria comme ça ! En tout cas j'ai passé tout de même un bon moment et j'ai hâte de connaître la suite...

* Lu dans le cadre de la Lecture Commune organisée par Sandra *
* Lu dans le cadre du Time To Choose de Novembre 2013 *

Ma note : 6,5 / 10

Tome 2 : Everdark
Auteur : Veronica Rossi
Fait partie de la saga : Neversky
349 Pages. Editions : Nathan 2013

Résumé :

Après leur séparation forcée, Aria et Perry laissent éclater leur passion au grand jour. Ils doivent pourtant se rendre à l'évidence : la tribu de Perry n'accepte la présence d'Aria, une sédentaire. Aria décide alors de rejoindre seule la tribu des Cornans. La route est dangereuse mais, là-bas, la jeune fille pourra obtenir des informations sur le calme bleu, le seul endroit où l'Ether ne frappe pas, laissant aux hommes une chance de survie.

Ma chronique :
*Attention risque de Spoilers *

Encore un très bon moment de lecture. Les personnages sont un peu plus matures et franchement ils ont beaucoup de responsabilités. Entre Perry qui est devenu chef de clan et doit gérer tout les problèmes liés aux orages d'éther plus les conflits intérieur au clan. En plus il ne peut pas se reposer sur Aria puisqu'ils ont décidé de ne pas montrer leur attachement aux autres. Aria doit, elle tout faire pour trouver le calme bleu, cet endroit qui selon les dires des uns et des autres serait la seule région où l'éther ne frappe pas. J'ai trouvé le personnage de Roar très intéressant et la romance développée avec Liv, la sœur de Perry, est très bien insérée. Un peu triste de la façon dont elle se termine mais cela permet de relancer l'intrigue et pourquoi pas un petit retournement de situation dans le prochain tome ! On commence aussi à entrevoir toutes les possibilités du personnage de Cinder. Je comprend mieux maintenant tout le mystère que l'auteur a développé autour de lui dès le début. La fin est tout simplement haletante. Tout s'enchaîne et on a pas le temps de souffler qu'un autre rebondissement fait son apparition. En bref, un roman peut-être un peu sombre d'où le titre très bien choisi et beaucoup d'action font qu'il est très rapide à lire et très addictif. Petit plus aussi pour le petit résumé du premier tome au début qui permet de se remettre dans le bain tout de suite. Vivement la suite.

* Lu dans le cadre de la Lecture Commune organisée par JohanneL *

Ma note : 7 / 10

10 commentaires:

  1. Réponses
    1. Il faut le sortir je pense qu'il risque de te plaire ;-)

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Vas-y ;-) moi j'ai été agréablement surprise ! L'univers est très intéressant et l'histoire plutôt prenante.

      Supprimer
  3. J'ai bien aimé ce roman, je l'ai trouvé original et j'ai hâte de lire la suite :)!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui moi aussi d'ailleurs j'ai prévu de lire la suite la semaine prochaine ;-)

      Supprimer
  4. Je suis ravie que le second tome t'aies aussi plu! J'ai hâte d'avoir la suite :).

    RépondreSupprimer
  5. J'ai également trouvé les personnages plus matures dans ce second tome et il y a également plus d'action c'est dur d'en décrocher. Vivement la suite !

    RépondreSupprimer