"Plonger dans un livre, pour nager dans le bonheur..."

samedi 20 juillet 2013

Saga Intruse

Tome 1 : Intruse
Auteur : Nicolas Jaillet
Fait partie de la saga : Intruse
235 Pages. Editions Hachette 2010

Résumé :

Vienne, Mars 1815. Toute l'Europe est réunie dans le palais du Hofburg. La nuit, entre les murs du palais, se décident les guerres et les alliances. Au centre de ce tourbillon, le jeune vicomte Frédéric de Waldaw qui cache son identité à son amante, Fanny, corsetière. Pour elle, il est censé être un domestique. Cependant, soupçonnant que son amant lui ment, Fanny s'est lancée à sa recherche. Son enquête la mène au palais, où elle s'introduit déguisée en homme, et attire l'attention de la police secrète. Poursuivie, Fanny se réfugie dans un petit salon où elle enfile une robe. Un homme entre, il est subjugué par la beauté de cette jeune inconnue et l'invite à ouvrir le bal avec lui. C'est le Tzar de toutes les Russies. Fanny bascule alors dans la folle valse des intérêts et des séductions de la politique, du pouvoir, et de l'amour.

Ma chronique :
 * Attention risque de Spoilers *

Ce fut pour moi d'un côté une lecture plutôt rafraîchissante de part les personnages qui évoluent dans un univers fait de robes à crinoline, de bals, de valses et de palais. De l'autre côté intéressante car on apprend un peu plus sur la façon dont était traitée les femmes à cette période. J'ai beaucoup aimé le personnage de Fanny. Elle a une étonnante facilité à mentir et à s'inventer des histoires plus rocambolesques les unes que les autres. Le pire c'est que malgré tout elle se sort de tout les pétrins dans lesquels elle se fourre avec cette particularité. Cela en est même des fois marrants. Le personnage de Frédéric est un peu plus terne. Il se fait influencer par tout ceux qu'ils croisent et il ne sait pas vraiment ce qu'il veut.  J'ai beaucoup aimé le majordome qu'on retrouve un peu partout mais qui reste très discret. Marie Louise, la femme de Napoléon est également prête à faire beaucoup pour sauver Fanny bien qu'on ne sache pas vraiment pourquoi elle se prend tellement d'amitié pour cette inconnue débarquée de nulle part. Le père de Frédéric est LE personnage détestable par excellence et malgré tout vers la fin on sent qu'il a tout de même envie de soutenir son fils. Mon seul regret est que l'histoire reste un peu trop centrée sur les même évènements. Il y a certes des moments d'actions surtout quand l'identité de Fanny finit par être découverte mais dans l'ensemble on reste dans l'enceinte du palais et les personnages restent tout de même très superficiels. Bref une lecture plutôt bien écrite et assez intéressante à suivre. Mais sans plus pour moi. Je ne sais pas encore si je lirai la suite !

 * Lu dans le cadre du Time To Choose de Juillet 2013 *

Ma note : 5,5 / 10

2 commentaires: