"Plonger dans un livre, pour nager dans le bonheur..."

samedi 23 septembre 2017

Saga La Trilogie de Bartiméus

Tome 1 : L'amulette de Samarcande
Auteur : Jonathan Stroud
Fait partie de la saga : La Trilogie de Bartiméus
564 Pages. Editions : Le Livre de Poche 2007

Résumé :

Nathaniel est recueilli, dès son plus jeune âge, par Mr Underwood, magicien confirmé, qui a pour mission de lui enseigner l’art de la sorcellerie. Le jeune garçon révèle très vite des capacités exceptionnelles attisant la jalousie de son entourage, et tout particulièrement celle du sinistre Simon Lovelace, sorcier à l’ambition démesurée. Ce dernier va jusqu’à humilier Nathaniel en public, qui, blessé dans son orgueil, mettra tout en œuvre pour se venger. Pour cela, il appelle à son service le dévoué et rusé génie Bartiméus. Leur but : retrouver l’Amulette de Samarcande aux exceptionnelles vertus protectrices, dérobée par Lovelace, prouver que celui-ci n’est qu’un vulgaire traître, avide de pouvoir, et remettre le précieux talisman entre les mains du Premier ministre, qui lui seul en a la propriété.
Lecture Agréable

Ma chronique : 
* Attention risque de Spoilers *

Ce roman malgré le nombre de pages qui pourrait en rebuter plus d'un, est léger, drôle et intéressant. On y fait la rencontre d'un djinn prénommé Bartiméus qui se fait invoquer par Nathaniel, un jeune garçon d'à peine 12 ans. J'ai aimé que l'auteur nous raconte l'histoire de ce garçon, il fallait cela pour comprendre pourquoi il était si froid et condescendant au début du roman. Il n'a pour le moment pas eu une vie facile et les humiliations qu'il subit aussi bien de la part de son maître que des autres magiciens qu'il rencontre font qu'il se cache derrière ce caractère sage et poli pour éviter d'attirer l'attention sur lui. Bartiméus est quant à lui un démon de quatorzième niveau, arrogant, ironique et doté d'un humour pimpant et souvent grinçant. L'auteur en a fait le narrateur du roman pour qu'on puisse avoir l'impression qu'il s'adresse à nous. J'aime beaucoup ces petites annotations de fin de page, elles ne cassent pas le rythme et permettent d'en savoir plus sur certains passages.

"Il y a un village derrière ces arbres, là-bas. Tu pourras y trouver à manger et faire des câlins aux maisons, puisque tu les aimes tant." P.435

L'intrigue est bien développée, Bartiméus va dans un premier temps voler l'amulette de Samarcande dans le bureau de l'ennemi de Nathaniel. Mais ce qui ne devait être qu'un vol anodin va se révéler limite catastrophique. Je me suis complètement laissé emporter dans l'univers créé par l'auteur, la magie, les différents niveaux de pouvoir, la différence entre magiciens et plébéiens, la résistance qu'ici on ne fait que survoler... La fin est très jolie et on prend conscience du lien qui commence à se former entre les deux personnages principaux. En bref, j'ai passé un très bon moment, il n'est pas passé loin du coup de cœur mais il m'a manqué un peu de charisme pour le personnage de Nathaniel, il se laisse beaucoup porter pour le moment et heureusement que Bartiméus prend la majorité de l'histoire sur ses épaules dans ce premier tome sinon on aurait pu facilement finir par s'ennuyer. A confirmer par la suite, en tout cas ils me donnent envie de lire leurs prochaines aventures.

* Saga comprenant à ce jour 3 tomes + 1 Prequel *
Ma note : 7,5 / 10

Chronique à venir prochainement :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire