"Plonger dans un livre, pour nager dans le bonheur..."

dimanche 4 octobre 2015

Le dernier brûleur d'étoiles

Titre : Le dernier brûleur d'étoiles
Auteur : Sophie Val-Piguel
860 Pages. Editions : France Loisirs (Nouvelles Plumes) 2015

Résumé :

A la suite d'un étrange cauchemar, la vie de Gwenvael bascule. Contraint de fuir l'orphelinat où il vit depuis toujours, le jeune homme tente de donner un sens aux mystérieuses paroles prononcées par le directeur de l'institut juste avant son départ : "Trouve Calypso". Lorsqu'il est attaqué par une horde d'hommes des bois et capturé par un redoutable guerrier, Gwenvael comprend qu'il a franchi les portes d'un autre monde. Et s'il n'avais pas toujours vécu à l'orphelinat ? S'il était celui qu'ils attendaient tous ?
Coup de Cœur

Ma chronique : 
* Attention risque de Spoilers *

Ce roman est juste magnifique. Tout est réuni pour passer un excellent moment. On pourrait facilement être rebuté par le nombre de pages. Tout de même 860 ! Pour moi en tout cas, je n'ai pas vu les pages tournées, j'ai été complètement et ce, dès les premières lignes, happé dans l'univers de l'auteur. Sa plume, les personnages et l'intrigue m'ont tout de suite plu, je n'ai pas réussi à le lâcher et je l'ai terminé en une journée ! Un des gros plus du roman c'est le fait qu'à chaque chapitre il se passe quelque chose. On a pas le temps de souffler ni de s'ennuyer. L'auteur ne nous lâche pas une seule seconde. J'ai même eu quelque fois l'impression de retenir mon souffle tellement ma lecture était intense ! Je peux vous dire que cela m'arrive très rarement. L'intrigue tourne autour des brûleurs d'étoiles et de leurs mirages. On rencontre Gwenvael, pensionnaire d'un orphelinat qui se trouve être obligé de fuir car il est soupçonné du meurtre de sa meilleure amie. Avant son départ, le directeur lui conseille de trouver Calypso. A partir de là, Gwenvael va plonger dans un monde complètement différent, dangereux et rempli de personnages hauts en couleurs et de créatures fantastiques. Il est perdu et nous emmène avec lui dans ses découvertes. On se pose les mêmes questions, on doute des mêmes choses que lui. Tout ça pour dire qu'on s'identifie vraiment à lui et qu'on suit son parcours comme si on était présent.

"Le temps et la vie ne sont rien d'autre que des cycles, des événements qui surviennent, s'en vont et reviennent indéfiniment. C'est le principe des jours, des lunes, des saisons, des solstices et des équinoxes.

Un autre personnage, très important du roman est Galahad. Il est en quelque sorte le pilier du roman. Celui qui tout du long ne change pas. Il prend les décisions qu'on s'attend à le voir prendre. Il est celui vers qui Gwenvael se tourne lorsqu'il a besoin d'un conseil. Il prend exemple sur lui même s'il ne s'en rend pas toujours compte. C'est une des relations très forte que j'aime beaucoup lire. Le respect et l'amitié qui se tissent au fil des pages et des événements alors qu'au début ça n'était pas du tout gagné. Galahad est taciturne, avare de compliments et de paroles mais doué, fort et respecté de tous. La rencontre entre lui et Gwenvael est frustrante car on sent un gros potentiel mais ils ont tellement de mal à communiquer qu'ils n'arrivent pas à dépasser leurs différences avant plusieurs chapitres. La fin est très jolie et nous apporte toutes les réponses. Très triste également car on ressent la peine et la déchirure de l'âme de Gwenvael. On comprend que c'était nécessaire et prévu mais il n'empêche qu'on a un petit pincement au cœur pour ce petit personnage qu'on a appris à aimer. Sa disparition laisse un blanc dans le cœur et dans l'âme de notre héros. Une autre chose que j'ai beaucoup aimé c'est qu'en un roman on a l'impression de lire une sage qui aurait pu contenir au moins 2 tomes. On a tout en un seul livre et pas besoin d'attendre la parution de la suite. Je pense que c'est ce qui a fait que ma lecture soit si intense. Je n'ai pas pu mettre 10 car j'ai retrouvé quelques détails que j'ai lu dans d'autres romans. L'histoire des mirages ressemble un peu "à la croisée des mondes", la relation entre Gwenvael et Galahad m'a fait un peu fait pensé à "l'apprenti d'Araluen", le frère maléfique à "Filles de lune". Ça n'a pas du tout gêné ma lecture mais je l'ai noté donc je l'ai pris en compte dans ma notation. En bref, j'ai passé un excellent moment, j'ai oublié tout ce qui ce passait autour de moi pour ne me concentrer que sur ce que vivait le personnage et sur ce que l'auteur voulait nous faire découvrir. Pari gagné donc pour que ce soit un vrai coup de cœur. Je le conseille à tout les amateurs de fantasy, créatures fantastiques, quête pleine de rebondissements et personnages forts. Il m'intriguait déjà beaucoup à l'achat et je soupçonnais qu'il allait me plaire mais je ne pensais pas à ce point. J'ai profité du challenge pour le sortir de ma pal mais il n'y aurait de toute façon pas fait long feu. Surtout ne vous laisser pas influencer par le nombre de pages. Certes il y a quelques longueurs mais franchement ça vaut le coup.

* Lu dans le cadre du challenge Weekly BookColor Challenge organisé par Galleane pour Septembre. * 

Ma note : 9,5 / 10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire