"Plonger dans un livre, pour nager dans le bonheur..."

dimanche 24 août 2014

Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre

Titre : Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre
Auteur : Rita Sepetys
412 Pages. Editions : Gallimard 2011

Résumé :

Une nuit de juin 1941, Lina, quinze ans, sa mère Elena et son petit frère Jonas dix ans sont brutalement arrêtés par la police secrète soviétique. Au bout d'un voyage épouvantable de six semaines presque sans eau et sans nourriture, entassés dans des wagons à bestiaux, ils débarquent au fin fond de la Sibérie, dans un camp de travail Soviétique? Logés dans des huttes, sous alimentés, brutalisés, les déportés tentent de survivre et de garder espoir. Dans le Kolkhoze, le travail de la terre est éreintant. Mais malgré la mort, la maladie, le froid, la faim et la terreur Lina tient bon, soutenue par une mère exemplaire, son amour pour un jeune déporté de dix-sept ans, Andrius et portée par sa volonté de témoigner au nom de tous et de transmettre un signe de vie à son père (condamné à mort dans un autre camp) grâce à son art du dessin et à l'écriture.

Ma chronique :
 * Attention risque de Spoilers *

Mon avis sera partagé pour ce roman. D'un côté je l'ai beaucoup aimé car les personnages sont très attachants et courageux. On a vraiment plaisir à les suivre et on vit toutes leurs misères avec eux. L'écriture de l'auteur est très prenante. On à l'impression que c'est nous qui sommes déportés, on vit et on ressent les mêmes choses que Lina et sa famille. C'est très rare que dans ce genre de roman on arrive à se mettre à la place des personnages de cette façon. En tout cas pour moi ça a été le cas. C'était très imagé et tout en finesse dans la description des différents sentiments pourtant souvent très durs ! L'histoire est bouleversantes et quand on sait que cela s'est réellement passé c'est encore plus poignant et dur. Beaucoup de passages force le respect et l'admiration face à tant de courage et d'abnégation de soi. C'est même souvent difficile d'imaginer que l'on puisse survivre à cela et pire que l'on soit capable d'infliger de genre de choses aux autres. Et pourtant si, cela s'est réellement passé comme ça ! C'est totalement affligeant. Par contre ce qui m'a beaucoup dérangé c'est l'insertion de détails qui ne sont pas exploités : à aucun moment, l'auteur nous parle de ce mouchoir envoyé par Lina. On ne sait pas ce qui'il est advenu de lui, si son père l'a eu entre les mains ou non ? Les courriers qu'ils prennent tellement de risques pour envoyer sont-ils arrivés ou non ? la fin est très frustrante car brutalement le récit se coupe et on ne sait pas ce qui s'est réellement passé pour Lina. Bien sûr on devine à demi-mot mais dans quelles conditions ? Comment tout cela s'est réellement terminé pour eux ? J'aurais voulu les suivre jusqu'au bout. En bref, un roman poignant mais qui me laisse un petit goût d'inachevé. Je m'attendais à autre chose.

* Cet ouvrage a été emprunté à la bibliothèque *
Ma note : 7 / 10

2 commentaires:

  1. J'avais également trouvé la fin assez frustrante...
    Et, les personnages très attachants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui effectivement. En fait je pense que j'attendais tellement une fin différente que c'est pour ça que celle ci a été si frustrante et décevante pour moi. Mais bon ça reste un très beau roman tt de même ;-)

      Supprimer