"Plonger dans un livre, pour nager dans le bonheur..."

samedi 30 novembre 2013

La Divine Géométrie

Titre : La Divine Géométrie
Auteur : Karen Engelmann
500 Pages. Editions JC Lattès 2013

Résumé :

En cette année 1791, à Stockholm, la vie est presque parfaite pour Emil Larsson, fonctionnaire au Bureau des douanes, joueur et célibataire endurci. Mais voilà qu’un soir, Mme Moineau, tenancière d’une maison de jeu très privée et cartomancienne de son état, lui fait part d’une vision qu’elle a eue le concernant : amour et union sont promis à Emil. Elle lui propose de lui tirer une Octave, un tarot préfigurant les huit personnes susceptibles de l’aider à réaliser cette vision, s’il parvient à les trouver. Intrigué, Emil commence donc sa quête. Mais au cours d’une partie de cartes, les pouvoirs de l’Octave se révèlent dans toute leur profondeur : il ne s’agit plus seulement d’une affaire de cœur. Réunir les Huit est à présent crucial pour tirer le pays du chaos qui le menace. Sous le règne du roi Gustave III, tandis que les vents révolutionnaires font rage à travers les capitales européennes, La Divine Géométrie nous présente une galerie de personnages hauts en couleur dans un récit empreint de mystère et de magie.

Ma chronique :
 * Attention risque de Spoilers *

Ce roman fut une très bonne découverte. On se retrouve dans un contexte historique en Suède au XIXe siècle. On suit Emil le personnage central, qui se trouve être plutôt doué pour jouer aux cartes. Il essaie par tout les moyens de s'élever dans la société et de faire partie des gens importants. Il rencontre Mme Moineau qui se trouve être cartomancienne et plus particulièrement versée dans le tirage de cartes appelées : l'Enclave. C'est ainsi que chaque soir pendant 8 jours, Emil va tirer 8 cartes faisant partie de son enclave. 8 cartes censées lui montrer le chemin de son avenir et les personnes qui seront importantes pour que celui-ci se réalise. Pour ma part, je me suis aidée du jeu de cartes offert avec le roman pour vraiment m'imprégner de l'ambiance et je dois dire que ce fut intéressant. Bien sûr il faut y croire mais l'auteur nous décrit tellement bien les cartes et leur sens qu'on se croirait dans la même pièce et être celle qui tire les cartes ! En parlant des personnages, ils m'ont plutôt bien plu. Entre Emil, le jeune homme qui se voit contraint de se choisir une femme et fait tout pour la conquérir. Mme Moineau est très attachante et quelque fois même très étrange. Johanna qui se trouve être très douée pour la concoction de poisons qui seront très utiles à la Uzanne. Celle-ci est complètement obsédée par ces différents éventails et par le complot. Elle veut à tout prix placer un autre roi sur le trône et est prête à tout pour y parvenir. J'ai beaucoup aimé les descriptions des paysages mais aussi de la vie et les coutumes de ce pays à cette époque. Entre les robes à crinoline, les éventails reflets de la femme et de ses pensées et surtout les cartes qui font partie de l'enclave, on est complètement dépaysé. En bref, j'ai passé un bon moment même si j'avoue que l'intrigue fut longue à se mettre en route et certains chapitres sont un peu lents. L'auteur a su nous amener un univers particulier et à nous plonger dans une époque plutôt intéressante et très bien décrite. Enfin, la couverture est très jolie et donne envie de découvrir le roman.

* Un énorme merci aux Editions JC Lattès et au site Livraddict pour m'avoir confiée ce partenariat ainsi que leur confiance. *

Ma note : 6,5 / 10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire